Systèmes mécaniques

Modéliser des entrainements électriques

Le domaine mécanique contient des bibliothèques de composants pour modéliser des entrainements en mouvement rotatif et translatif. Les blocs de base, comme les masses, ressorts et amortisseurs, sont accompagnés de blocs sophistiqués au comportement non-linéaire et discontinu qui permettent de modéliser des systèmes electromécaniques complets, et de mettre en évidence les phénomènes difficiles à régler, comme le jeu d’engrenage et le frottement « stick-slip ».

L’exemple ci-dessous a été conçu pour analyser et gérer les vibrations de l’entraînement d’un véhicule électrique.

Embrayages et collisions inélastiques

Le domaine mécanique contient aussi des blocs pour modéliser des embrayages.  Comme l’interrupteur idéal du domaine électrique, les embrayages s’engagent instantanément. Un embrayage ouvert ne transmet pas de couple, tandis que l’embrayage fermé crée une connexion solide entre les deux brides.

PLECS permet d’embrayer des masses et moments d’inertie à vitesses différentes. Cet évènement est traité comme une collision inélastique, dont la vitesse résultante est calculée à partir des quantités de mouvement.

Le même principe est utilisé pour modéliser des butées et le jeu d’engrenage d’une manière robuste et efficace pour la simulation numérique.